Black Mirror : synopsis et avis sur la série

Black Mirror : synopsis et avis sur la série

Pour les amateurs de thriller et de science-fiction, Black Mirror, créé par Charlie Brooker, est une série télévisée britannique. Sa première diffusion s’est déroulée en 2011, et cela a toujours été un succès international. Cette anthologie de drame possède actuellement 19 épisodes d’une heure environ chacun et répartis en 5 saisons. Chaque épisode est entièrement indépendant les uns des autres, avec un casting différent, un décor distinct, mais le thème reste identique. De ce fait, il est possible de ne regarder qu’un seul épisode, ou de regarder un autre sans en avoir jamais vu un.

Synopsis de la série

L’histoire parle des effets néfastes de la dépendance des hommes vis-à-vis de la nouvelle technologie, à l’époque actuelle et dans l’avenir prochain. Le titre fait déjà référence à tout ce qui est écran nous renvoyant notre reflet d’une manière sombre, satirique ou noire comme il l’indique. Il s’agit des dystopies en rapport avec les technologies innovantes, que vous pouvez suivre sur ce site. Ce n’est pas la faute à la technologie s’il y a ces actes condamnables, mais elle sert uniquement de filtre, de miroir révélant la vie des humains. De ce pas, elle ne fait que bouleverser notre vie car le moindre geste, le moindre scoop et le moindre évènement seront envoyés directement sur Facebook, Twitter, etc. Black Mirror essaie de prévenir sur les éventuelles dérives de certaines appareils innovants et les attitudes à adopter.

Cette série critique reflète une critique générale amère sur la société actuelle, notamment l’humanité occidentale, optant pour le confort et l’aisance de vie, se ruant à grand pas à être addictif des technologies. Elle nous immerge dans un futur proche ou immédiat, où les avancées technologiques vont impacter la nature humaine et pourraient engendrer des conséquences imprévues dans 10 minutes au cas où nous n’agissons pas de manière intelligente.

Cette situation met en exergue également l’effet néfaste de la médiatisation sur la vie politique, les emprises des réseaux sociaux, et similaires.

Avis et critiques de l’anthologie

Ayant déjà été nominée deux fois aux BAFTA, ainsi qu’à l’Emmy Award et à Golden Rose Award, Black Mirror est une perle rare des britanniques. Le réalisateur – scénariste qui l’a développé est très reconnu dans le domaine. Dans chaque épisode, les castings et les scénarios ne sont pas identiques, cependant, ils évoquent les mêmes problématiques : c’est le danger qu’apporte la nouvelle technologie aux êtres humains. Charlie Brooker développe toujours d’un ton ironique, qu’il en est très doué d’ailleurs, ce que va devenir notre monde dans quelques temps. Certes, l’aventure est très rythmée et intéressante, mais le côté critique pointe toujours son nez derrière. Le scénariste britannique a souligné la dangerosité des réseaux sociaux, de la télévision et des publicités, ainsi que les influences que ces types de média représente aux gens. Les scènes sont souvent très osées, les personnes sensibles doivent s’abstenir, mais instructives.

Chaque épisode de Black Mirror composé de quatre parties évoque des intrigues super intéressantes qui se terminent en beauté, mais loin d’être une fin heureuse, même très violente parfois. C’est un pessimisme à minimiser et à optimiser.

black-mirror-avis-serie